Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

Publié le

Sortie du nouveau CD de l'ensemble La Réjouissance, dirigé par notre chef Stefano Intrieri

Prix: 20€, 15 € si l'achat est groupé ou fait avec celui des CD précédents. 

Ce CD est consacré à Georg Philipp TELEMAN, contemporain de J.S. BACH

 

Notre ami Bruno Le Levreur, contre tenor, (qui a chanté avec nous la Passion selon St Jean) s'apprête à publier un CD pour Noël 2015: "Flow my tears" avec l'ensemble Cara Sposa

Ecoutez le dans le Nisi Dominus de Vivaldi:

Ce CD contiendra des oeuvres de Claudio Monteverdi, Marin Marais, John Dowland, Barbara Stozzi, Henry Purcell...

Vous pouvez participer à la sortie de ce CD (courageux et dur dur, par les temps qui courent, de publier un CD!!) en participant à la souscription , voir bulletin ci-dessus.

 

Fin août 2015: la rentrée, avec Stefano Intrieri, nouveau directeur musical de l'ensemble

A gauche, Stefano Intrieri - Adroite, dominique viard, présidente, entourée de Terry McNamara et de Stefano Intrieri (concert du 28 juin, Château du Grand Jardin)

Stefano est bien connu de l’ensemble puisqu’il a été à maintes reprises claveciniste ou organiste durant nos concerts des années passées. Il nous vient d’Italie, mais habite en France depuis 30 ans.

Il ne jure que par le travail, à la manière d’un artisan. « La musique est la sublimation extrême de cet amour du travail bien fait. Il faut ce goût-là au départ. » Stefano Intrieri est né à Milan au sein d’une famille plutôt tournée vers les sciences mais dont la mère jouait du piano à la maison. « J’aimais beaucoup l’écouter, j’ai donc commencé à tapoter les touches tout seul, puis j’ai pris des cours. »

Pour développer l’agilité de ses doigts, il avait dessiné un clavier sur lequel il s’entraînait. Et puis Stefano découvre l’orgue, lors d’un concert. « C’était une autre planète, un monde à part. » Il intègre dès 11 ans le conservatoire d’État de Milan, en classe de piano et d’orgue. Une formation qu’il suivra jusqu’à ses 18 ans, en même temps que ses études. Et que le foot avec ses copains, lui l’indéfectible supporteur du Milan AC.

Après le bac, Stefano n’envisage sa vie que dans la musique. « Elle m’a structuré et discipliné », dit-il aujourd’hui. Il se souvient avec émotion de son premier concert, lui à l’orgue, avec un ami trompettiste, dans une petite église toscane, près de Livourne. « Un grand moment… de trac ! », dit-il en riant. Il étudie la musicologie en université afin de comprendre les fondements des répertoires anciens. C’est comme cela qu’il découvre le clavecin, « un instrument mobile sur lequel on peut jouer n’importe où… » Il part aux Pays-Bas , et au Sweelinck-Conservatorium d'Amsterdam, il suit  l’enseignement de Ton Koopman, « un claveciniste hors pair. Là-bas, j’ai autant appris en regardant les autres qu’en jouant ».

En 1987, il fonde un quatuor de musique ancienne et se frotte ainsi au répertoire, en contact avec un public pas forcement féru de cette musique, aux conditions pas toujours faciles. Deux ans plus tard, il crée l’ensemble La Réjouissance, extension orchestrale du quatuor. Il fait des recherches autour d’un concerto de Bach dont seules les neuf premières mesures sont connues, puis enregistre des sonates du compositeur et violoniste baroque Pietro Locatelli.

Sélectionné pour les tournées 1990 et 1991 de l'Orchestre Baroque de l'Union Européenne (ECBO), il a également travaillé comme chef de chant pour le Centre de la Voix - Fondation Royaumont, le Centre de Musique Baroque de Versailles (CMBV) , l'Atelier Lyrique de Tourcoing et pour plusieurs productions théâtrales.

Lauréat de plusieurs concours de musique de chambre, il a joué pour d'importantes institutions européennes, comme le Sheldonian Théâtre d'Oxford, la Chapelle Royale de Versailles, le Grand-Théâtre de Reims, la Villa Médici, l'Ambassade de France à Istanbul, le Concertgebouw et le Stadsschouwburg d'Amsterdam, ainsi que le Festival d'Ambronay.

Il collabore avec plusieurs chœurs et orchestres, comme continuiste et comme soliste, notamment avec le Coro & Orchestra RAI - Milano (direction Zoltan Pesko), Nederlands Omroep Koor (direction Marcus Creed), le Chœur de Radio France (direction Erik Eriksson), Sinfonietta de Picardie (sous la direction de Pascal Verrot et de Jerzy Maksimyuk), l'Ensemble Orchestral de Paris (direction Ton Koopman), La Grande Ecurie et la Chambre du Roy (direction Jean-Claude Malgoire)…

Il participe à de nombreux enregistrements, radiotélévisés et discographiques, avec un répertoire allant de la musique médiévale à l'organetto (WDR Köln, 1985), jusqu'à l'opéra de Händel au clavecin

et à l'orgue (Radio France, 1990 et Mandala-Harmonia Mundi, 1999), en réalisant également quelques premières sur des répertoires inédits, tels que les Bizzarrie Universali de William Corbett (ECBO 1990, direction Roy Goodman) et la reconstruction d'une messe baroque française (1998).

Titulaire du Certificat d’Aptitude à l’enseignement de la musique ancienne, il a enseigné au Conservatoire National de Région de Paris et à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris ; actuellement, il est accompagnateur au clavecin dans le Département de Musique Ancienne du Pôle Supérieur ’93 à Aubervilliers-La-Courneuve; il anime également de nombreuses initiatives, telles que stages, conférences et master-classes, autour durépertoire musical baroque (Selva Barocca dans la Drôme depuis 2009, L’incoronazione di Poppea à Chaumont, Monteverdi, Dowland & J. S. Bach en Haute-Marne, Académie Charpentier à Royan en 2001, Guyane, Inde,
Aubenas, Douai, Istanbul...) Depuis 2000, il est également animateur instrumental au Musée de la Musique deParis.

Ci-dessus: Stefano suit l'accord de l'orgue positif par Antoine Bois avant le concert de Langres (27/06/2015).

26-27-28 juin 2015

Chaumont, Langres, Joinville:

Derniers concerts sous la direction de Terry McNamara

 

      Bach (motet Jesu meine freude, finale de la Passion selon saint-Jean), Carissimi (extrait de Jephté) Haendel (reprise des Antiennes pour les funérailles de la reine Caroline, extrait d'Acis et Galatée et du Messie), Lully (Passacaille d'Armide) Mondonville (air de la Tempête extrait du Dominus regnavit), étaient au programme de ces concerts chargés d'une émotion toute particulière: en effet, Terry, après 20 ans de direction musicale à la tête de l'Ensemble Vocal Montéclair, a choisi de se retirer et de se consacrer à ses activités musicales en Angleterre, en tant qu'organiste et auprès de la Lower Windrush Choral Society.

Les choristes, les instrumentistes de la Compagnie des Violons du Roy ont vécu ces journées avec intensité, portés par le public qui a su lui aussi manifester à notre chef sa reconnaissance pour tout ce qu'il a apporté à notre département, à notre région. Sophie Delong, maire de Langres, a remis à Terry la médaille de la ville lors du concert à la cathédrale, suivi par une réception à l'hôtel de ville.

Ces concerts furent aussi l'occasion de chanter sous la direction de Bernard Collin, ancien chef et ancien président de l'ensemble vocal, ainsi que d'Alain Primas qui fut aussi un temps à la tête du choeur. L'Alleluia de Haendel a, pour finir - et pour commencer - résonné sous la direction de Stefano Intrieri, notre organiste-claveciniste bien connu qui devient notre directeur musical à partir de la rentrée 2015.

On pourra voir des images de ces journées sur la page Facebook de l'ensemble:

https://www.facebook.com/evmonteclair

Lien vers le programme détaillé de ces concerts

Un seul mot, mais dit du fond de notre coeur à tous, Terry, pour les découvertes musicales que tu nous as fait faire, les portes que tu nous as ouvertes sur les inépuisables richesses de la musique baroque, la confiance qu'avec ton charisme mêlé de flegme tout britannique, tu nous as insufflée, les grandes joies que nous avons partagées avec toi lors de tant de répétitions et de concerts, pour ta générosité et celle de ta famille qui a accepté de te voir partir vers notre pays, pour nous faire travailler...1800 km à chaque fois, durant 9 ans! Tout cela, comment l'oublier?

Un seul mot: MERCI!

 

A l'occasion de cet anniversaire, qui marquait aussi la trentième année d'existence de Montéclair, est sorti un CD "Musique au temps de Diderot": chantées ou jouées par le choeur et la Compagnie des Violons du Roy dirigée par Frédéric Martin, y figurent des oeuvres du musicien langrois François Pétouille (1681- 1730), de Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737) et de Jean-Joseph Cassanea de Mondonville (1711-1772).

 

Ce Cd peut être acquis pour 12 €

 

 

- auprès de l'ensemble

- à la librairie Le Pythagore (Chaumont)

- au Centre Leclec de Saints-Geosmes

- à l'office du tourisme de Langres

- à la Maison des Lumières (Langres)

- A l'atelier de tapisserie Crapauds et Confidents, 42, bd de Lattre à Langres

Mai 2015: Voyage en Angleterre

A Witney (région d'Oxford), l'EV Montéclair était l'invité du choeur dirigé par Terry McNamara: la Lower Windrush Choral Society. Ensemble, les deux choeurs ont interpété Haendel, Vivaldi, Monteverdi, Fauré...dans l'église St

Mary's de Witney.

 

Le choeur Montéclair a chanté le jour suivant à l'église de Beaconsfiel, ville jumelée avec Langres.

 

 

 

 

10-11 octobre 2014 ,

Langres, Chaumont:
Le bonheur, avec Haendel et Pergolèse.

Dixit dominus scan 2
Vous pouvez voir des photos de la soirée chaumontaise sur
le site du JHM (photos Norbert Monzein)

 

 

septembre 2014:

Ecoutez Terry McNamara aux grandes orgues de la Cathédrale saint-Mammès

 

Février 2014

Nouvelle présidence pour l'EV Montéclair

Dominiqiue viard (2) fev 2014DSC 0121Le 1er février 2014 s'est tenue l'assemblée générale de l'association Montéclair.
Dominique Viard a été élue présidente par le conseil d'administration, à l'unanimité.

Langroise, Dominique est soprane depuis plus de dix ans dans l'ensemble et pratique le chant avec enthousiasme. Elle assume en outre depuis longtemps des responsabilités importantes au sein du bureau.

 

 

 

B COLLIN Joinville 26 06 05 HD1-copie-1

 

 

Le choeur a tenu à rendre un hommage bien mérité à Bernard Collin, fondateur de l'EV Montéclair et son président pendant 28 ans. Bernard reste au bureau et son expérience très large sera précieuse à ce dernier pour continuer à assumer ses tâches.

 

Voir aussi la page presse

*****
 

Commenter cet article